Milk : qu’en est-il de la suite ?

Après le premier épisode de Milk, bon nombre d’entre vous ont sûrement dû se poser ces questions : mais où veut-elle en venir, sur quoi l’histoire va déboucher, a-t-elle ingéré de la drogue (réponse : non, je suis comme ça au naturel, merci) ?

Les réponses ne viendront pas tout de suite, sinon ça ne serait pas drôle. Tout comme il faut se manger de la tranche de vie lycéenne pour arriver au mecha épique dans Muv-Luv, il faut commencer sur Terre avant de partir dans l’espace (si, si, le titre veut dire quelque chose).

Une des nouvelles pistes de l’OST de Milk, par Roganis

Lors de l’épisode 1, Tarô Caligula rencontrait les vaches mises sur son chemin par une étrange divinité et il devait malgré lui cohabiter avec leurs caractères jusqu’à qu’un vaisseau spatial se crashe dans son jardin. Ce n’était pas un gag juste pour terminer le chapitre sur un pseudo-cliffhanger mais un changement majeur dans l’histoire destinée à introduire la nouvelle (vraie) héroïne : Khzi. Comme souligné dans le synopsis (je l’ai remanié pour qu’il soit plus clair, n’hésitez pas à le relire), Khzi va aider Tarô à découvrir qui sont les deux héritières du passé parmi les vaches en fournissant de précieux indices. Si elle le veut bien. Car Khzi est une extraterrestre bavarde.

Khzi

Khzi

C’est une femme albinos avec de longs cheveux blancs et des yeux rouges qui travaille en tant que mercenaire pour la Confrérie des Voyageurs Temporels, une société immense qui contrôle tous ses déplacements (à son époque, il est possible de voyager à travers le temps et l’espace). Elle proclame être venue sur Terre à cause de la panne de son vaisseau mais avec sa personnalité malicieuse et imprévisible, comment savoir ? Et pourquoi a-t-elle l’air de connaître si bien Tarô et les autres ?

A partir de là, Milk va narrer les aventures de Khzi dans l’espace au cours d’une mystérieuse mission que lui a donné la Confrérie. Elle doit se rendre sur une planète aux caractéristiques orientales, constituée d’archipels d’îles plus ou moins grandes, mais pas seule. Elle est assistée dans sa quête de trois autres mercenaires, dont Freyja.

Freyja

Freyja

Freyja est une saturnienne, une femme à la peau bleue et aux yeux noirs. Elle exerce ce métier depuis un moment déjà, au point d’avoir le corps recouvert de cicatrices et d’avoir même perdu un bras lors d’une guerre (elle en a un bionique maintenant). Très sérieuse, elle a tendance à fumer comme un pompier dès qu’elle est un peu trop nerveuse et ne supporte pas le côté imprévisible de Khzi. Va-t-elle réussir à l’accepter ?

Et puis, au cours de leur périple, les mercenaires croiseront la route d’Aluwo, un terrien réduit en esclavage. Frêle, maladif, aux traits presque féminins, il est constamment abusé par son maître mais sa rencontre avec Khzi changera son destin…

Aluwo

Aluwo

Voilà donc ce que promet la suite de Milk, rien à voir avec le harem gentillet promis ? Peut-être bien que si, mails il va falloir attendre un moment pour saisir le lien qui unit Khzi et Tarô…

temple_wip_color

Dessin en cours d’un temple

En attendant, voici quelques images pour patienter. Les concept art des personnages sont tous de Laniessa qui fait un travail fabuleux, la colorisation est de Koko-chan et les décors sont d’Elairin, nos nouvelles graphistes. J’espère que vous apprécierez leur travail à juste titre ;).

Quelques images du futur teaser de Milk

Le dernier billet concernant le projet Milk remontant à début juillet, je me dis qu’il est largement temps d’en reparler. Voici donc quelques nouvelles.

Miruku-library-1024x576

Miruku, dessinée par Morsy

Pour commencer, la production a subi un gros ralentissement durant les vacances d’été. La période est trompeuse parce qu’on pense qu’on aura plus de temps que d’habitude et au final les membres de l’équipe se dispersent pour vaquer à leur vie personnelle, du coup ce ne sont jamais les mêmes personnes qui sont présentes d’une semaine à l’autre et il est difficile d’avancer dans ces conditions. Surtout quand on se rend en vacances dans un lieu dépourvu d’internet. Il aura donc fallu attendre la rentrée scolaire pour s’y remettre de manière bien plus dynamique.

Progression

Entre temps la priorité a été fixée sur un élément souvent négligé par les créateurs qui souhaitent débuter et particulièrement éprouvant à élaborer dans un visual novel : l’interface. L’élaboration de Being Beauteous avait suffi à me donner un petit avant goût de la complexité de la chose et là, on pataugeait déjà très fort avant d’avoir entamé quoi que ce soit. Il nous aura fallu un peu de temps pour apprivoiser la bête et on en voit enfin le bout (du moins pour la partie graphique, je sens que ça va être drôle quand on va entamer la partie test). Pour la peine, petit aperçu :

Gallery-SELECTED

La version « sélectionnée » du menu pour accéder aux illustrations.

Évidemment vous n’aurez jamais l’occasion de voir cette image telle quelle dans le jeu puisque le but c’est que le portrait d’une héroïne s’éclaire dès que le joueur passe le curseur de sa souris dessus.

Pour ce qui est de l’extrait du VN que nous comptons présenter prochainement, la moitié des images chibi, les sprites principaux et quasiment l’intégralité de la musique est finie. Nous avons aussi pas mal progressé dans tout ce qui est background grâce à l’intervention de Hitman qui a intégré l’équipe il y a quelques temps. Le rythme n’est pas facile à tenir et le laisser-aller des vacances nous a forcément retardés pour la sortie prévue. J’avais tablé sur la rentrée mais c’était finalement une estimation bien trop serrée. Noël 2012, voire début 2013, serait finalement bien plus réaliste, et encore, on n’est jamais à l’abri des imprévus. Justement, en parlant d’imprévus…

salon

Le salon de la maison du héros, par Hitman

Recrutement (encore ?)

Que reste-t-il à faire à part le montage ? Eh bien, malheureusement suite au départ brutal d’Hitode pour raisons personnelles (ce que je comprends parfaitement même si je le regrette, ce n’est pas facile de rester motivé sur une longue période lorsqu’on doit s’occuper de beaucoup de choses dans sa vie IRL), nous sommes à court d’un graphiste. Hitman utilise une méthode d’illustration traditionnelle qui fait qu’il ne peut réaliser que les linearts des BGs (donc, il manque encore la colorisation) et il reste quelques sprites secondaires, quelques chibi et quelques event CG à dessiner. Morsy a beau être très talentueuse, cela fait beaucoup de boulot pour elle toute seule et la team risque d’éprouver de grosses difficultés sur le long-terme si personne ne se joint à nous. Ce serait quand-même rageant que le projet s’effondre si près de la réalisation juste parce qu’il manque une poignée d’images. C’est pourquoi je risque de reconduire prochainement l’appel au recrutement que j’avais lancé au tout début de l’aventure. A suivre…

En bonus, un croquis préparatoire de Dieu :

SatoripaperdolltestHelia

Scénariste/chef de projet